Apollon (L'), Parnassien apollon (Le)

Parnassius apollo (Linnaeus, 1758)

Ordre : Lepidoptera Famille : Papilionidae Genre : Parnassius
1 taxon(s) inférieur(s) agrégé(s) sur cette fiche

  • 897
    observations

  • 105
    communes

  • 141
    observateurs

  • Première observation
    1888

  • Dernière observation
    2019
Acheray P. - Ajac J. - Albert Ludovic - Aleman Yves - Aleman Yves - Allegrini Benjamin - Anonyme Anonyme - Balança Gilles - Balança Gilles Et Marie - Barataud Julien - Barrague G. - Bator David - Bertrand Nicolas - Besnard S. - Bethmont Marc - Boltz R. - Bonnemaison Mathieu - Bourderionnet Guy - Bourgeois Bonhoure Carine - Braconnot S. - Braud Yoan - Brown H. - Bruno Le Roux - Caminade Cerca Frédéric Et Fanny - Chaillou Anthony - Champion Emmanuelle - Chauliac André - Chirousse P. - Clément C. - Costes Geraldine - Courmont Lionel - Cousinard Johann - Coutant Laura - Crebassa Jason - Cristol Marie-laure - Dalous Antoine - Daloz Aurélien - De Puységur K. - Delmas Sylvain - Demerges D. - Demerges David - Demonte Yves - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Descimon H. - Dubois Yves - Escoubeyrou Ghislaine - Escudié Pascal - Favretto J.-p. - Fay Rémi - Ferlet René - Fleixas Antoinette - Fontan L. - Fonteneau André - Foxonet Hugo - Fructidor Laurent - Février Jérémie - Gaillard Raymond - Gaunet Aurélien - Gaymard Maxime - Geniez Philippe - Genoud David - Gilot Fabien - Guilloton Jean-alain - Henriot P. - Houard Xavier - Huleux G. - Jaulin Stéphane - Jean Terrisse Emmanuelle Champi... - Jean Terrisse Emmanuelle Champion & - Joris Antoine - Klesczewski Mario - Lamoline Jean-pierre - Lartigue D. - Lasmer Giacomo - Le Roux Guillaume - Leal Xavier - Leandro Camila - Legendre François - Lepine Fabien - Lesourd Jean - Lhomme L. - Louboutin Bastien - Louvet Emilie - Malafosse Isabelle - Marger Jean-paul - Marie Julien - Meeus G. - Meiche J. - Menut Thomas - Mercier Fabien - Meyer Marc - Moreau Patrice - Napolitano M. - Oberthür C. - Oziol Michel - Paloc H. - Peslier Serge - Peyrache Pascal - Pinna Jean-louis - Plancheron Francoise - Plantrou Jacques - Plassart Clémentine - Poujol Audrey - Puech J. - Rafton Thibault - Rancilhac Loïs - Reitz Christophe - Rey Gaëtan - Riols Christian - Robin Dominique - Rondeau Alexis - Rougeot P.c. - Roujas Alain - Sannier David - Sauvage Alain - Sauve Romain - Schmidt-koehl W. - Schmit T. - Schreiber H. - Scott E. - Seon Jean - Sole Raphaële & Louboutin Bastien - Opie - Souret Luc - Soustelle Cyril - Soustelle Nicolas - Stempffer H. - Szpajdel Christophe - Tabard Valérian - Terisse Jean - Thibault David - Tremauville Yves - Trille Magali - Valdes Valérie - Varag Z. - Varenne Thierry - Vilar Cyril - Vizcaino Daniel - Vizcaino Françoise - Wiltshire E.p. - Worms M.a.

Informations sur l'espèce

Adulte :
Longueur de l'aile antérieure : 35-42 mm (exceptionnellement jusqu'à 55 mm). Grand, blanc à taches noires avec deux gros ocelles rouges ou orangés cerclés de noir sur l'aile postérieure. Plusieurs taches basales rouges au revers de l'aile postérieure. Antennes gris-clair faiblement annelées de gris plus foncé. Femelle avec un semis d'écailles noires d'intensité variable.
Œuf :
Rond, blanc, aplati, à surface granuleuse. Le pôle est garni d'une espèce de rosette.
Chenille :
Elle est veloutée, noire et garnie de poils courts. Sur ses flancs, chaque segment comporte trois taches rouge foncé, rouge orange ou rarement jaunes.
Chrysalide :
Gisant au sol, elle est couverte d'une pruine blanc bleuâtre qui masque la couleur de fond brun-foncé. Elle est enveloppée d'un cocon ténu.
 

Activité :
Les adultes dorment, parfois en groupe, sur les chardons ou les cirses dont ils boivent le nectar dans la journée. Dérangé par temps trop froid pour voler, le papillon découvre d’un coup les quatre ocelles rouges de ses ailes postérieures tout en émettant un son crissant en frottant vivement ses pattes contre la base de ses ailes. Il s’agit vraisemblablement d’une posture d’intimidation visant à surprendre et à effrayer un éventuel prédateur. Les mâles, qui apparaissent avant les femelles, se déplacent autour des habitats des larves, afin de localiser une jeune femelle vierge et la féconder dès son émergence. Pendant l’accouplement, le mâle dépose une sécrétion qui durcit à l’air sous l’abdomen de la femelle, empêchant tout nouvel accouplement. L’appendice ainsi créé s’appelle le sphragis. Il permet de savoir si la femelle observée est fécondée ou non.
Cycle de développement :
Cette espèce est monovoltine.
- Les œufs sont  isolés, sur la plante-hôte ou à proximité.
- Les chenilles se trouvent de février à juin, se nourrissant, uniquement par temps ensoleillé, des feuilles d’Orpins.
- Le vol des adultes se situe de mi-mai à août en une génération. Bon planeur, l’Apollon est capable de parcourir des distances importantes.
Régime alimentaire :
Les chenilles se nourrissent d’orpins (Sedum album surtout, parfois S. acre, S. telephium) et de joubardes (Sempervirvum arachnoideum, S. montanum).
Les imagos apprécient beaucoup les inflorescences d’Astéracées (Chardons, Centaurées).


Menaces avérées :
•    la disparition de l’habitat de l’espèce du fait de la déprise agricole ;
•    l’envahissement de l’habitat « Mésobromion subméditerranéen » par divers landes ou ligneux ;
•    la fermeture des milieux par le pin à crochets ;
•    les aménagements touristiques et urbains causant la disparition des habitats de l’espèce.
Menaces potentielles :
•    l’escalade ou la via ferrata au niveau des falaises, pouvant dégrader l’habitat ;
•    le décapage local des pelouses sur dalles rocheuses par un passage fréquent de V.T.T., de randonneurs ou de skieurs ;
•    l’augmentation de la fréquentation touristique de l’habitat « pelouses médio-européennes sur débris rocheux » ;
•    les changements climatiques.

L'espèce fréquente les prairies et les pelouses rocailleuses, les falaises, les lisières et versants ensoleillés, de 400 à 2700 mètres, mais surtout entre 1000 et 1800 mètres.

BENSETTITI F., GAUDILLAT V., (coord.), 2002. - Cahier d'habitat Natura 2000 : Tome 7 : Espèces animales. Muséum National d'Histoire Naturelle, La documentation Française, Paris, 353 p.

CONSEIL DE L’EUROPE (1996). - Background information on invertebrates of the Habitat Directive and the Bern Convention. Part I – Crustacea, Coleoptera and Lepidoptera. Nature and environment, N° 79. pp.194-198.

DESCIMON H., 1995. - La conservation des Parnassius en France : aspects zoogéographiques, écologiques, démographiques et génétiques.  Volume 1. Rapport d'étude de l'OPIE. Edition OPIE. 54p.

DUPONT P.,  2001. - Programme ZNIEFF : Deuxième volet. Cadre méthodologique pour l’élaboration d’une liste d’espèces d’invertébrés déterminante en Languedoc-Roussillon. Rapport d’étude de l’OPIE-LR, 70 p.

GROUPE DE TRAVAIL DES LEPIDOPTERISTES, (1987). - Les papillons de jour et leurs biotopes. Espèces, dangers qui les menacent. Protection.

LIGUE SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA NATURE, Bâle. 512 p.

LAFRANCHIS T., 2000. - Les Papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles. Collection Parthénope, BIOTOPE Ed. p. 132-133.

MOTHIRON P. – Les Carnets du Lépidoptériste français [en ligne]. http://www.lepinet.fr/lep/
 

Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles