Agrion à fer de lance, Agrion hasté (L')

Coenagrion hastulatum (Charpentier, 1825)

Ordre : Odonata Famille : Coenagrionidae Genre : Coenagrion

  • 225
    observations

  • 25
    communes

  • 63
    observateurs

  • Première observation
    1958

  • Dernière observation
    2019
Anglio Grégory - Anonyme Anonyme - Azema Didier - Boudot Jean-pierre - Bourderionnet Guy - Brepson Loic - Bruno Le Roux - Champion Emmanuelle - Chazalmartin Samuel - Coutant Laura - Cuenin Christophe - Daire Marine & Sole Raphaële & Louboutin Bastien - Opie - Danflous Samuel - De_gans Joram - De_geert Knijf - De_jong Theo - Descaves Bruno - Dokus Arys - Dolbeau Xavier - Duvot Guilhem - Foxonet Hugo - Gabant Pauline - Gaunet Aurélien - Gaymard Maxime - Genoud David - Gilard Bruno - Giraud Alain - Grand Daniel - Guilmet M. - Guilmet Martine - Gurliat P. - Houard Xavier - Itrac-bruneau Raphaëlle - Jamier Myriam - Jaulin Stéphane - Jaulin Stéphane - Opie & Stage Odonates Opie Collectif - Jaulin Stéphane - Opie & Stage Odonates Opie Collectif & Houard Xavier - Opie - Jendoubi Samy - Knijf (de) - Labetaa André - Leal Xavier - Legendre François - Leroy Thierry - Lockwood Mike - Louboutin Bastien - Louboutin Bastien - Opie - Malafosse Jean-pierre - Menut Thomas - Merlet Florence - Moreau Thomas - Médard Pascal - Paraire Christophe - Parayre C. - Parayre Christophe - Poujol Audrey - Puissant Stéphane - Quillévéré Camille - Quélennec Céline - Rondeau Alexis - Sannier David - Sauvage Alain - Sole Raphaële & Louboutin Bastien - Opie - Terisse Jean

Informations sur l'espèce

L’Agrion hasté mâle a un corps noir et bleu clair à nuance turquoise pouvant tirer sur le vert sur les parties inférieures du corps. Toujours chez le mâle, un dessin noir dorsal sur le second segment abdominal en forme de fer de lance (ou de champignon à chapeau plus haut que large) caractérise l’espèce. Moins de la moitié des segments S3 et S4 est noire, S3 portant un dessin en pointe dirigée vers l’avant. Les femelles sont de coloration verte avec le dos presque entièrement noir. En main, on notera chez les mâles les cercoïdes plus courts que les cerques. Chez la femelle, la bordure postérieure du pronotum forme un « V » très ouvert.

Période de vol : de mi-mai à mi-septembre.
Période de reproduction : principalement en juillet.
Les mâles volent au ras de l’eau et se posent souvent. Les adultes restent généralement proches des gîtes larvaires.
Le couple reste en tandem durant la ponte. Les œufs sont insérés dans les plantes inondées ainsi que dans les tiges et les feuilles flottantes de la végétation aquatique.
Les œufs éclosent 2 à 3 semaines après la ponte. La phase larvaire dure entre 1 et 2 ans dans les zones aux altitudes modérées et jusque 3 à 4 ans dans les zones à latitude et altitude élevées. Cette phase compte 10 à 13 stades. Les larves vivent à faible profondeur dans la végétation immergée et sont peu actives.
 


Dans les régions boréales, C. hastulatum est le plus commun des Coenagrion. En France, l’espèce est « Vulnérable ». La fermeture des milieux favorables à son accueil peut conduire à la disparition de l’espèce. De plus, le drainage, l’apport d’eaux polluées constituent des causes avérées de disparition.
Liste rouge mondiale (http://www.iucnredlist.org) : « Least Concern » (= préoccupation mineure)
Liste rouge européenne (Kalkman et al., 2010) : LC
Liste rouge des libellules du Bassin méditerranéen (Riservato et al., 2009) : LC
Liste rouge des Odonates de France métropolitaine (Dommanget et al., 2009) : VU
 

Elément ouest-sibérien et boréo-alpin ; ce zygoptère a une répartition qui s'étend de l'ouest et du nord de l'Europe jusqu'à l'est de la Sibérie. En France, il est en limite d'aire et sa présence est localisée à l'extrême nord-est du pays et aux massifs montagneux (Vosges, Jura, nord des Alpes, Massif central, Pyrénées). En Languedoc-Roussillon, l'Agrion hasté n'est connu que de la Lozère et des Pyrénées-Orientales.
L'espèce se développe dans les eaux stagnantes acides, ensoleillées et envahies par une abondante végétation d'hydrophytes (Potamogeton, Nuphar, Ceratophyllum, Stratiotes, Hydrocharis …), situées entre 500 (Jura) et 2 500 m (Alpes) d'altitude : fossés, mares, étangs et tourbières à sphaignes, rives tourbeuses des lacs…).
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles