Cordulegaster bidentata Selys, 1843

Ordre : Odonata Famille : Cordulegastridae Genre : Cordulegaster

  • 268
    observations

  • 101
    communes

  • 105
    observateurs

  • Première observation
    1986

  • Dernière observation
    2019

Arphy - Artigues - Avène - Banassac - Barre-des-Cévennes - Bassurels - Bédouès - Blandas - Bonnevaux - Brissac - Cabrespine - Cambon-et-Salvergues - Castanet-le-Haut - Casteil - Caunes-Minervois - Caunette-sur-Lauquet - Chambon - Chamborigaud - Colognac - Cuxac-Cabardès - Duilhac-sous-Peyrepertuse - Durban-Corbières - Espezel - Ferrals-les-Montagnes - Fontpédrouse - Formiguères - Génolhac - Ispagnac - Joncels - Jujols - Lacombe - La Fajolle - Lanuéjols - Lasalle - Lauroux - Le Bousquet-d'Orb - Le Pompidou - Le Pont-de-Montvert - Les Plans - Les Plantiers - L'Estréchure - Les Vignes - Lodève - Mandagout - Marsa - Maureillas-las-Illas - Méjannes-le-Clap - Mérial - Mialet - Millas - Moissac-Vallée-Française - Molières-sur-Cèze - Mons - Nohèdes - Nyer - Olette - Padern - Pégairolles-de-Buèges - Pégairolles-de-l'Escalette - Pommiers - Pourcharesses - Prats-de-Mollo-la-Preste - Riols - Roquefère - Roqueredonde - Rousses - Sahorre - Saint-André-de-Lancize - Saint-Bonnet-de-Salendrinque - Saint-Christol-lès-Alès - Sainte-Colombe-sur-Guette - Sainte-Enimie - Saint-Étienne-du-Valdonnez - Saint-Étienne-Vallée-Française - Saint-Germain-de-Calberte - Saint-Jean-du-Gard - Saint-Julien-d'Arpaon - Saint-Laurent-de-Trèves - Saint-Léger-de-Peyre - Saint-Martin-de-Boubaux - Saint-Martin-de-Lansuscle - Saint-Martin-de-l'Arçon - Saint-Maurice-de-Ventalon - Saint-Maurice-Navacelles - Saint-Paul-la-Coste - Saint-Privat - Saint-Privat-de-Vallongue - Saint-Roman-de-Codières - Saumane - Sénéchas - Serdinya - Souanyas - Soustelle - Thoiras - Trèves - Valleraugue - Vebron - Vieussan - Vignevieille - Villeneuve-Minervois - Vira

Ador Quentin - Anglio Grégory - Anonyme Anonyme - Augustyniak Michel - Baffie P. - Baffie Philippe - Bakker Theo - Beauval Cedric - Bernier Christophe - Berthelot Stéphane - Bizet Daniel - Bot Sander - Boudot Jean-pierre - Bres Emilie - Breton François - Breukel Arend - Brouard Guillaume - Brugiere Dominique - Cartalade Damien - Cellier Mathis - Chazalmartin Samuel - Chiffard Jules - Christophe Florian - Courmont Lionel - Coué T. - Crebassa Jason - Csutoros Antoine - D'hondt Jean-pierre - De Knijf Geert - Deflorenne Philippe - Demesse Marion - Denat Mathieu - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Devoucoux Pierrick - Dolbeau Xavier - Dommanget Jean-louis - Dorison Frédéric - Dupont Pascal - Duvot Guilhem - Fabre Jean Marie - Fonteneau André - Foxonet Hugo - Fructidor Laurent - Gabant Pauline - Gaunet Aurélien - Genoud David - Giraud Alain - Grisvard Pierre - Guerard Marie - Hentz Jean-laurent - Hervieu Pascale - Hofmeester Tim - Houard Xavier - Iparraguirre Laurent - Jansen Johannes - Jaulin Stéphane - Klesczewski Mario - Krijnen Peter - Le Merrer Camille - Le Pommelet Eve - Legendre François - Lemarchand Cédric - Lepine Fabien - Les (pnc) - Lestienne Marion - Logtmeijer Bert - Lohr Mathias - Louboutin Bastien - Marinissen Leo - Molina James - Mollard Maxime - Monchaux Geoffrey - Moreau Thomas - Médard Pascal - Paraire Christophe - Parayre C. - Parayre Christophe - Petitot Maud - Pianalto Sylvie - Poujol Audrey - Prak Fred - Puissant Stéphane - Quillévéré Camille - Ramond Vincent - Righetti Bruno - Riols Christian - Riou Ghislain - Rondeau Alexis - Rufray Xavier - Réal Laurence - Sala André - Sannier David - Scher Olivier - Sjak Gielen - Soustelle Cyril - Sulmont Emeric - Theveny Bernard - Tinchant Anne - Tizané Daniel - Torreilles Gerard - Vanapelghem Cédric - Vanappelghem Cédric - Vizcaino Daniel - Vizcaino Françoise

Informations sur l'espèce

C. bidentata est le plus petit et le plus sombre des Cordulégastre en Europe (hors Turquie). C’est une libellule de grande taille de couleur noire et jaune avec des yeux verts. La présence d’un triangle occipital (derrière le point de contact des yeux) noir est caractéristique de l’espèce, de même qu’une tache jaune oblique sur le côté de S1 ne touchant pas le bord postérieur du segment. Les segments S5 à S8 ne portent qu’une seule paire de taches jaunes. Ces critères permettent de distinguer C. bidentata de C. boltoni, qui est plus commun et plus répandu et avec lequel il peut cohabiter dans les zones de montagne.

Période de vol : de mi-mai à fin août.
Période de reproduction : principalement en juillet-août.
Le Cordulégastre bidenté ne séjourne pas de façon durable sur les sites de reproduction : c’est une espèce discrète.
L’accouplement se déroule en hauteur dans les arbres et peut durer une heure. Durant la ponte, les femelles enfouissent les œufs dans les sédiments. Les œufs éclosent 2 à 11 semaines après la ponte selon la température de l’eau. La phase larvaire dure de 2 à 6 ans et compte 15 stades. Les larves se tiennent enfouies dans la vase, le sable ou le limon de petites dépressions restées en eaux (en été) ou dans les parties calmes des cours d’eau un peu plus vifs, par exemple en arrière d’obstacles.
Les émergences ont lieu la nuit par temps chaud et s’étalent sur un mois.
 


C. bidentata disparaît rapidement lorsque son habitat est modifié. Cette espèce est particulièrement menacée par les aménagements forestiers (enrésinement, captage des sources, drainage des marais…).

Liste rouge mondiale (http://www.iucnredlist.org) : « Near Threatened » (= NT : quasi-menacé)
Liste rouge européenne (Kalkman et al., 2010) : NT en Europe et Union Européenne des 27, populations en déclin
Liste rouge des libellules du Bassin méditerranéen (Riservato et al., 2009) : NT
Liste rouge des Odonates de France métropolitaine (Dommanget et al., 2009) : VU
 

C. bidentata est une espèce endémique d'Europe, assez rare, présente en Europe méditerranéenne, centrale et méridionale. En France, ce cordulégastre est disséminé à l'est d'une ligne Biarritz-Reims, sur les zones moyennes et souvent accidentées des massifs montagneux (Pyrénées occidentales, ouest et sud du Massif central, Vosges, Jura et Alpes). Dans le Languedoc-Roussillon, il est rare en Lozère et dans l'Hérault et très rare dans les autres départements.
Le Cordulégastre bidenté résiste mal au courant. Il est présent dans les eaux courantes de faible importance (sources, suintements, ruisselets), souvent calcaires (sources tufeuses). Il affectionne les paysages boisés feuillus jusqu'à 1 700 m d'altitude environ. Il s'observe souvent dans des ruisselets forestiers pouvant s'assécher partiellement en période estivale.
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles